Acrogym chez les CE1/CE2

Tous les mardis après-midi, les CE1/CE2 font de l’acrogym. Les figures peuvent être réalisées à partir de modèles, ou bien inventées!

Les élèves apprennent à être porteur ou voltigeur.

A l’échauffement, on travaille sur le gainage du corps, l’équilibre et la souplesse.

 

                     

 

 

            

 

 

Jus de raisin

Ce mercredi nous avons observé, analysé du raisin. Il y en avait plusieurs sortes : du vert, du noir, des petits grains ronds, des gros, des grains ovales….

Nous l’avons tout d’abord goûté ; il était bon, sucré et frais.

Puis nous avons coupé des grains en deux pour en voir l’intérieur.

On y a vu la chair et des pépins.             

Après nous avons décidé de fabriquer du jus de raisin. On a bien essayé de presser les grains entre nos doigts mais ce n’était pas pratique et on avait peu de jus. Nous avons donc égrainé les grappes de raisin : il restait alors la rafle.

Puis nous avons mis les grains dans le moulin à légumes et on a tourné la manivelle pour presser les grains et en extraire le jus.

Restaient alors dans le moulin à légumes, la peau et les pépins.       

On a obtenu du jus de raisin vert.

On a procédé de la même façon avec le raisin noir et on a obtenu du jus de raisin violet foncé.

Mais ce qu’on a apprécié, c’est la dégustation. Nous avons déjà goûté le jus de raisin vert puis le jus de raisin noir ; beaucoup ont préféré le dernier.

Une illustratrice dans la classe des CE1/CE2

Seng Soun Ratanavanh est l’illustratrice de l’album Au lit Miyuki que nous avons découvert en lecture.

Elle est venue nous parler de son travail et a répondu à quelques-unes de nos questions.

Elle nous a expliqué qu’elle a toujours aimé dessiné. Même si elle n’était pas particulièrement douée au début, elle a persévéré pour progresser sans cesse. Etudiante, elle a fait l’école des Beaux Arts de Paris.

Quand elle a reçu le texte de l’auteur, elle a accepté de faire les dessins. Elle  a donc fait des recherches sur le Japon pour apporter des éléments typiquement japonais, comme les Koï nobori qui sont des sortes de cerfs-volants en forme de carpe qu’on montre lors de la fête des enfants.

Elle prend également des libertés dans ses dessins pour ne pas dessiner exactement ce qui est écrit dans le texte. Elle a choisi par exemple de représenter Miyuki toute petite, aussi petite qu’un escargot.

Après avoir répondu à nos questions, elle nous a lu son tout premier livre : Attends Miyuki.

Elle nous a expliqué ses dessins et toutes les références que nous ne remarquions pas à première vue. Par exemple, elle a représenté un lapin blanc. C’est un clin d’ oeil à Alice au pays des merveilles. Dans Alice, le lapin est pressé. Miyuki est aussi très impatiente dans ce livre. L’illustratrice fait donc se rencontrer les deux personnages.

Seng Soun Ratanavanh a encore pris le temps de nous expliquer la manière dont un livre se crée, depuis le premier croquis jusqu’à la sortie en librairie.

Pour finir, nous nous sommes inspirés de son style pour réaliser Miyuki à notre tour.

Quelques exemples en image :

Merci à Seng Soun pour sa gentillesse et aux organisateurs du salon « Les livres dans la boucle » qui ont permis de mettre en place cette belle rencontre.

Pour finir, voici sa dédicace :