新年快乐 !

La phrase ci-dessus signifie « Bonne année ! » en chinois.

Xia Min, professeur de chinois au lycée, est venue vendredi 2 février nous parler de la fête du printemps. Elle est allée dans la classe des CE1/CE2 puis dans la classe des CM1.

C’est une fête qui dure 15 jours en général.

Après avoir nettoyé de fond en comble la maison, les gens décorent leurs portes avec des sentences : ce sont des voeux écrits sur des bandes rouges.

A table, le poisson est un plat très important. Il se prononce « yu » et « yu » signifie aussi « abondance ».  Avoir du poisson sur la table, c’est symboliquement souhaiter beaucoup de bonnes choses à tout le monde.

Les enfants attendent avec impatience l’enveloppe rouge remise par la famille : elle contient de l’argent !

Mi janvier, lors de la fête des lanternes, les rues et les habitations sont décorées.

On ne termine pas la fête sans manger des « yuan xiao », des boulettes de riz farcies.  « Yuan » signifie à la fois « rond  » et « réunion ». Ce plat  symbolise la réunion des membres de la famille.

 

Xia min a répondu aux diverses questions posées par les élèves. Elle a par exemple montré comment se servir des baguettes ou du boulier.

Et pour finir, les élèves ont découpé le caratère « Printemps » dans du papier rouge, couleur porte-bonheur.

Bonne année du chien à tout le monde ! Ce sera le 16 février !

Et merci à Xia Min pour toutes ces explications !

La cour n’a plus de secret …

Depuis 15 jours, en classe de CE1/CE2, nous apprenons à nous repérer sur le plan de la cour.

Nous avons fait quelques jeux d’orientation.

Aujourd’hui, la moitié de la classe se plaçait à l’endroit de son choix dans la cour et l’autre moitié devait  positionner les élèves précisément sur le plan.

Le premier a avoir positionné le plus rapidement possible les 12 élèves sur le plan a gagné la course !

Barbe blanche, habit rouge et papillote….

Le Père-Noël est passé aujourd’hui !!! Nous étions en train de travailler le pluriel des noms…! Quelle excitation !

Il a demandé si  nous avions été sages cette année… Il voulait savoir si nous lui avions envoyé notre liste !

Il a offert à chacun une papillote avant de poursuivre sa tournée dans les autres classes !

A l’occasion de cette fête de fin d’année, nous avons fait du bricolage. Voici quelques photos de nos réalisations :

Contes de Noël

Jeudi 14 décembre, en classe de CE1/CE2, nous sommes allés à la bibliothèque des Auxons pour écouter des contes.

Pour entrer dans la salle, nous avons franchi un miroir presque magique ….

Puis madame Pautot nous a lu deux histoires de Noël.

La première histoire s’intitulait Le Père-Noël qui n’aimait pas les cadeaux, de Séverine De La Croix.

C’est une histoire assez drôle dans laquelle le Père-Noël cherche à se faire remplacer pour ne plus avoir à livrer les milliers de cadeaux aux enfants… Facile à dire, mais pas facile à faire… !

La deuxième histoire avait pour titre La chasse de Sacha, de M.P. Klut.

L’histoire se déroule sur la banquise. L’ours Sacha apprend à chasser avec sa maman et découvre la banquise. A travers son apprentissage, il rencontre un renard polaire avec qui il lie une véritable amitié.

 

C’était un Kamishibai, c’est-à-dire une sorte de petit théâtre à côté duquel la personne raconte une histoire en faisant défiler les illustrations devant les spectateurs.

Après ce temps d’écoute, nous avons pu lire quelques-uns des livres de la bibliothèque.

 

Petit tour en Afrique

En classe de CE1/CE2, nous avons lu Yakouba, un album de Thierry Dedieu.

Yakouba est une jeune garçon qui en âge de devenir un guerrier. Pour prouver son courage, il doit affronter seul un lion. Mais quand il s’apprête à le combattre, Yakouba croise son regard et comprend que l’animal est épuisé et blessé. Soit Yakouba le tue et passe pour un grand chasseur, soit il le laisse vivre et sera banni par ses pairs.

 

 

Face à ce dilemme, nous avons discuté et réfléchi  tous ensemble dans la classe.

Nous avons dit ce que nous aurions fait à la place de Yakouba : est-ce qu’on aurait tué le lion ou est-ce qu’on lui aurait laissé la vie sauve ?

Nous avons aussi parlé du « courage ». Nous avons dit qu’ « avoir du courage », c’était quand on était capable de surmonter ses peurs. Nous avons cherché les situations où nous avons fait preuve de courage. Par exemple, nous avons surmonté :

-la peur des araignées : « Si je suis capable d’enlever l’araignée qui est dans la baignoire alors que j’ai peur des araignées, c’est que je suis courageux. »

-la peur de s’endormir seul : « Si j’arrive à m’endormir alors que des choses me font peur dans la chambre, c’est que je suis courageuse. »

-la peur des fantômes :  « Parfois les choses nous font tellement peur qu’on ne parvient pas toujours à surmonter ses peurs, comme entrer dans un château hanté au moment d’Halloween…Petit à petit, on y arrivera…

– la peur de parler en public. Si on a la frousse de parler devant tout le monde et qu’on est capable  de lire un texte à la messe et dans un micro, alors c’est qu’on a dépassé nos peurs et qu’on est courageux !

Après ce travail, nous avons regardé quelques photos de couchers de soleil dans la savane africaine puis nous avons réalisé, à l’encre, des paysages africains.

Maquette et plan de la classe

« Choisissez le matériel disponible dans la classe et réalisez, par groupe de 4, la maquette de la classe !  »

Voici les groupes et leur maquette :

Après avoir fait la maquette, nous avons dessiné le plan de la classe.

Cette fois, nous avons travaillé chacun à notre table.

Le coin des CE1 :

Le coin « livres » :

Le coin des « ordinateurs » :