La grande lessive

Pour préparer la « Grande lessive » du 17 octobre intitulée : « Paysages du bord de Terre à l’instant T », nous avons travaillé sur quelques types de paysages (campagne, montagne, bord de mer, ville, village, banquise, désert).

Après de nombreuses discussions, nous avons constaté que ces paysages peuvent changer du fait des évènements naturels, climatiques ou du fait de l’homme. Les élèves ont rapidement parlé de protection de l’environnement et du problème de la pollution.

Pour marquer cette transformation des paysages, nous les avons modifiés avec du papier blanc déchiré collé et chacun a expliqué à ses camarades ce qu’il avait voulu montrer par ses collages sur le paysage qu’il avait choisi.

Voilà ce que nous avons obtenu :

Puis le jour J, nous sommes allés voir les travaux des autres classes et en avons discuté.

 

La ville de mon prénom

Travaillant sur les prénoms de la classe, chaque élève a créé sa propre ville. Cela s’est  déroulé en plusieurs étapes :

-Découper soigneusement autant de bâtiments que de lettres dans son prénom.

-Créer un fond « gris » à l’aide de papier journal déchiré.

-Ecrire sur chaque bâtiment une lettre de son prénom.

-Ranger dans l’ordre les divers bâtiments et donner de la perspective en variant leur hauteur.

-Les coller soigneusement.

-Agrémenter le tout par des fumées de lettres.

Et voilà le résultat !

La pomme

En ce début de semaine, nos avons travaillé sur la pomme.

Nous avons observé plusieurs variétés de pommes vertes, rouges, jaunes, rouges et jaunes, grises (Golden, Gala, Granny, Daliclass et du Canada) entières et coupées. Nous avons dessiné ce que nous voyons en nommant chaque partie : chair, peau, pépin, loge, pédoncule…

Puis nous les avons goûtées ; certaines étaient bien sucrées, d’autres plus acides ; des morceaux étaient bien croquants, d’autres plus fondants.

Le lendemain, nous avons confectionné deux gâteaux aux pommes pour cette fois-ci les déguster cuites. Nous nous sommes régalés !

Photo avec les gâteaux vu que la maîtresse a oublié d’en prendre lors de l’atelier cuisine…

Beaucoup en ont repris !!!

 

 

 

 

Recette :

5 cuillères à soupe bombées de farine, 4 c. à soupe de sucre, 8 de lait, 2 d’huile, 2 oeufs, 2 à 3 pommes coupées en morceaux, 1 sachet de levure, 1 sachet de sucre vanillé et 1 pincée de sel.

Bien mélanger la pâte ainsi obtenue ; la verser dans le moule et disposer dessus les morceaux de pommes. Faire cuire environ 30 minutes à four moyen.

Bon appétit !

 

Ecriture particulière…

Après avoir étudié certaines oeuvres de l’artiste italien Giuseppe CAPOGROSSI qui a inventé sa signature artistique au travers un seul et unique graphème nommé « Morphène », nous avons décidé de réduire en miettes notre prénom afin de créer à notre tour une signature artistique.

Le plus difficile a été par la suite de retrouver le prénom ainsi transformé mais avec de la concentration et une recherche d’indices tous les élèves y sont parvenus.

Et les parents ? Ont-ils retrouvé le prénom de leur enfant ?

Avant et après l’écriture….

Travaillant sur l’album « La bataille de l’alphabet » d’Eglal Errera qui raconte la création des lettres et la mise en place de l’alphabet pour que tous les enfants du monde puissent écrire, nous avons essayé de lister tout ce qu’on ne pourrait pas faire si l’écriture n’existait pas, ainsi, on ne pourrait ni écrire ni lire :

les recettes, les livres, les listes au Père-Noël, les cartes postales ou lettres, les règles des jeux, les noms des copains, des jeux, la liste de courses, le GPS, une adresse, les invitations aux anniversaires….

Nous nous sommes rapidement aperçus que l’écriture est tout autour de nous et qu’on la rencontre dans la boîte aux lettres, sur les ordinateurs, tablettes et téléphone, à la télévision, dans le journal, dans les livres, à l’école, sur les panneaux routiers, sur l’alimentation…

On en a alors déduit que l’écriture nous aide beaucoup dans la vie quotidienne…