Plongée dans le monde agricole

Le lundi 7 mai nous sommes allés à la foire comtoise où nous avons appris plein de choses en rapport avec l’agriculture et ce que nous mangeons.

Nous avons d’abord assisté à un atelier concernant la production de lait. Un monsieur accompagné d’une vache (Jack est allé tester pour nous si elle était vraie ou non) nous a expliqué d’où venait le lait et nous a montré comment les vaches étaient traites (avec une grosse machine qui aspire et qui appuie sur les trayons de la vache, n’est ce pas Timéo ?)
Les petits (et les grands!) ont d’ailleurs appris que la vache n’avait qu’un seul pis et que les 4 petits « tuyaux » s’appelaient des trayons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons dégusté le lait de vache (nature ou avec du sirop pour les gourmands !)

Nous sommes ensuite allés apprendre des choses sur l’apiculture et la fabrication du miel mais nous n’avons pas pu nous rendre à la dégustation du miel qui se trouvait à l’autre bout de la foire, c’est dommage !

 

 

 

 

Pour enfin tester nos connaissances sur tout ce que nous venions d’apprendre, nous avons participé à un Quizz. Les cochons, les chevaux, les lapinous s’affrontaient dans un combat serré mais ce sont les cochons qui ont fini par l’emporter !
Bravo à tous !

 

 

 

 

Pour terminer nous sommes passés vers nos amies les bêtes pour les nourrir et les caresser.

Qui suis-je ?

Cette période a été placée sous le signe des albums « Monsieur et Madame » de Roger Hargreaves.

Nous nous sommes représentés à la manière d’un « monsieur » ou d’une « madame ».

Merci aux enfants qui ont apporté de nombreuses figurines, ce qui nous a permis de les regarder, de les décrire puis d’écrire des « devinettes ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons copié nos textes à l’ordinateur.

 

 

 

 

Et voici nos productions finales, à vous de jouer !

 

Poisson d’avril !

Nous avons pris appui sur le poème de Paul Geraldy que nous avons appris et sur le tableau Les poissons rouges d’Henri Matisse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons étudié la construction du poème pour se mettre dans la peau de poètes d’avril .

Après quelques essais et quelques corrections, voici nos créations poétiques :

Voici nos productions associées avec nos tableaux s’inspirant d’Henri Matisse :

Au menu…

Durant toute la dernière période nous avons étudié l’album :
La belle lisse poire du Prince de Motordu écrit et illustré par Pef.
Dans cet album le prince ‘’tord’’ les mots.
A un moment donné, il élabore un menu copieux pour ses amis. A notre tour, nous avons réalisé nous aussi un menu copieux et l’avons illustré.

Nous vous laissons les apprécier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnaval est revenu !

Nous voici le vendredi 9 février, veille des vacances, voici une bonne date pour fêter Carnaval (en avance puisque mardi gras a lieu pendant les vacances scolaires).

Enfants et grands ont joué le jeu, nous voici déguisés, avec de multiples idées aussi bonnes les unes que les autres.

Voici un aperçu de nos costumes : 

Durant cette journée nous avons découvert l’oeuvre Paul en arlequin du peintre Pablo Picasso, que nous avons revisitée :

 

 

 

Nous voici dans l’espace…

En classe nous avons vu qu’il y avait plusieurs modes de représentation d’un espace : la photographie, le dessin, la maquette et le plan.

Nous avons commencé par représenter notre classe grâce à des objets, des jouets : c’est ce qu’on appelle une maquette. Il ne faut placer que les éléments principaux : les tables, les meubles. On ne représente pas tous les objets de la classe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons fait comme si nous réalisions les contours de ces objets et cela a abouti à nos plans de la classe :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite observé un plan du village des Auxons et nous avons apporté des plans de différentes villes : Venise, Besançon, Pontarlier, Montbéliard… que nous avons enfin exploité en arts visuels, en s’inspirant de l’artiste Jazzerry blue.

 

Et voici nos œuvres d’art :

Une journée sous le signe de Noël

Jeudi 21 décembre,

le jour J approchant, il fallait s’atteler à écrire nos lettres au Père-Noël, nous avons alors observé que sur une lettre était indiquées notre adresse et l’adresse du destinataire (le Père-Noël). Puis nous avons tout d’abord expliqué au Père-Noël pourquoi nous méritions des cadeaux, et lui avons fait notre liste. En voici quelques exemples :

 

 

 

 

Et devinez qui nous rend visite à ce moment là ?

 Et oui, il s’agit bien du Père-Noël ! Nous n’avons pas terminé nos lettres, nous lui enverrons donc au plus vite. Il nous a donné jusqu’à demain midi dernier délai.

Un petit goûter est offert aux enfants gourmands (merci aux enfants et parents qui ont apporté de quoi se restaurer).

 

Puis nous nous remettons alors au travail pour terminer nos lettres. Ouf, tout est prêt à temps ! La maîtresse peut donc tout lui envoyer.

Puis l’après-midi, pour continuer notre journée sous le signe de Noël nous nous sommes rendus à la bibliothèque où nous avons pu écouter un conte de Noël  : Le Père-Noël qui n’aimait pas les cadeaux, puis un conte raconté à l’aide d’un kamishibai, il s’agissait de La chasse de Sacha.

Joyeux Noël à tous !

 

Petit renne au nez rouge…

Le Petit renne au nez rouge nous a guidé tout le mois de décembre.

En sciences :

  • Nous avons observé qu’il y avait des objets électriques et non électriques
  • Nous avons remarqué qu’il fallait positionner l’ampoule d’une certaine façon sur les lames de la pile pour qu’elle s’allume
  • Nous avons ensuite essayé d’allumer l’ampoule lorsqu’elle était loin de la pile (nous avions besoin de fils électriques)
  • Nous avons remarqué que tous les objets ne conduisaient pas l’électricité, il fallait qu’ils soient composés de métal
  • Nous avons essayé de fabriquer un interrupteur pour éteindre et allumer l’ampoule sans défaire notre circuit.

Grâce à toutes ces manipulations, observations et expérimentations, nous avons alors pu fabriquer notre Petit renne au nez rouge qui a le nez qui s’allume et s’éteint. Pour cela nous avons utilisé une pile, une ampoule, 3 fils électriques, deux attaches parisiennes et un trombone :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour accompagner notre objet électrique, nous avons appris la chanson du Petit renne au nez rouge :